Kamui Kobayashi, en proie à une défaillance de son système de freinage, harponne Felipe Massa : les deux abandonnent. Max Chilton abandonne dans le dixième tour, victime d'une casse de suspension alors que Rosberg évolue à 40 secondes de la tête de course et que Bottas fait tout son possible pour essayer de conserver sa position : il sait qu'un arrêt aux stands coûte 25 secondes et que Rosberg, qui ne s'arrêtera pas, continue inlassablement de réduire son écart[106],[107],[108]. Magnussen et Ericsson s'arrêtent au quarante-troisième tour, Hamilton, Räikkönen et Chilton au suivant. Hamilton, en dépit d'un message radio de son écurie lui demandant de ne pas attaquer Rosberg avant de savoir s'il va être pénalisé, revient à 3 dixièmes de seconde au trentième tour. Grosjean abandonne au quarante-cinquième tour alors que Bottas prend la septième place à Vergne puis, quelques minutes plus tard, la sixième place à Hülkenberg[47],[48],[49]. Hamilton s'arrête dans le quinzième tour. Il percute violemment les glissières de sécurité (le choc est mesuré à 47 g par les capteurs de la Ferrari F14 T) qui le renvoient en perdition sur la piste où il accroche Felipe Massa et provoque la sortie de piste, sans gravité, de Kamui Kobayashi. In comparison to F1 2013 , aside from the tweaked handling, all you get are a few new car models and a … Alors que la procédure de départ est engagée, Jules Bianchi signale qu'il n'est pas en mesure de prendre le départ ; Charlie Whitingannule le premier départ et relance les voitures pour un second tour de formation, la course étant concomitamment amputée d'un tour. Mercedes conserve la première place du classement des constructeurs avec 154 points et devance désormais Red Bull Racing (57 points) et Force India (54 points) ; suivent Ferrari (52 points), McLaren (43 points), Williams (36 points) et Toro Rosso (8 points). Valtteri Bottas profite des points doublés de cette ultime course pour, avec un total de 186 points, ravir la quatrième place à Sebastian Vettel (167 points). Red Bull Racing confirms Perez for next season, 7 reasons why Checo belong at Red Bull By Peter Windsor, Pierre's Podcast | Wrapping Up The 2020 Season | Powered By Honda, Berger thinks Hamilton's contract talks will be about money. Fernando Alonso, à l'issue de sa moins bonne saison avec Ferrari, termine au sixième rang avec 161 points. Felipe Massa conserve sa troisième place alors que son coéquipier Valtteri Bottas a beaucoup de mal à résister à ses poursuivants. Ferrari (78 points) reste à la troisième place devant Force India (67 points). Neuf écuries ont obtenu des points, Caterham et Sauber n'en ayant pas marqué. F1 - Bahrain GP 2014 - Race - Part 1. All rights reserved. Derrière la voiture de sécurité, Rosberg devance Ricciardo, Magnussen, Hülkenberg, Alonso, Button, Vergne, Räikkönen, Adrian Sutil, Kvyat, Pastor Maldonado, Marcus Ericsson, Grosjean, Chilton, Gutiérrez, Bottas, Pérez et Bianchi[47],[48],[49]. Loin derrière, Vettel perd une partie de son aileron avant lors une attaque sur Gutiérrez. Les pilotes disposent de cinq moteurs pour une saison au lieu de huit. Alonso change ses pneus au treizième tour, Button, Ricciardo et Jean-Éric Vergne au suivant, Vettel, Hülkenberg, Pérez et Esteban Gutiérrez au quinzième, Rosberg et Bottas au suivant, Sutil, Pastor Maldonado, Räikkönen, Grosjean et enfin Hamilton entre le dix-septième et le vingt-septième tour. His five-race winning streak put him ahead of Rosberg by 24 points with two races left and also put him as the British driver with most wins in history, surpassing Nigel Mansell. Felipe Massa gagne trois places pour pointer au dixième rang. Valtteri Bottas obtient son second podium consécutif et le meilleur résultat de sa carrière, Daniel Ricciardo termine troisième ; suivent pour les points Button, Vettel, Alonso, Magnussen, Hülkenberg, Kvyat et Vergne[74],[75],[76]. Daniel Ricciardo attaque immédiatement son coéquipier Vettel et le passe pour le gain de la troisième place. Felipe Massa effectue son unique changement de pneus au quarante-sixième tour et chute de la cinquième à la onzième place. Grâce aux victoires et aux podiums de Daniel Ricciardo, Red Bull Racing termine vice-championne du monde (405 points) tandis que Williams renoue avec son lustre passé en terminant troisième avec 320 points, devant Ferrari (216 points) qui a vécu sa première saison sans victoire depuis vingt ans, McLaren (181 points) et Force India (155 points) suivent en cinquième et sixième position. Au vingt-quatrième, Alonso dépasse Button dans les esses tandis qu'Hamilton plonge à la corde dans le virage no 12 et surprend Rosberg qui perd dès lors le commandement de l'épreuve. Lewis Hamilton lance la dernière valse d'arrêts au trente-neuvième tour. Kimi Raikkonen returned to Ferrari for 2014, alongside Fernando Alonso, and Ferrari had two champions in the team for the first time since 1954 when Giuseppe Farina and Alberto Ascari competed for the team. Adrian Sutil s'immobilise à l'amorce de la ligne droite au trente-troisième passage mais aucune neutralisation de course n'est nécessaire à l'évacuation de sa monoplace. Celui-ci se demande pourquoi il est appelé puisque, désormais, il n'y aura plus d'arrêt au stand donc plus d'occasion de dépasser son équipier qui reste en tête de la course. Avec ses pilotes classés deuxième et troisième, McLaren prend la première place du classement des constructeurs avec 33 points et devance Mercedes (25 points) ; suivent Ferrari (18 points), Williams (10 points), Force India (9 points) et Toro Rosso (6 points)[47],[48],[49],[51],[52]. Obligé d'attaquer, Hamilton prend une seconde pleine à Vettel dans le second secteur et boucle son premier tour lancé 2 secondes et demi plus vite que Vettel ; après deux tours, il a porté son avance à 6 secondes. Trois tours plus tard, son coéquipier Esteban Gutiérrez abandonne sur panne mécanique. Au départ du dernier Grand Prix de la saison, Sebastian Vettel et Daniel Ricciardo s'élançant depuis la voie des stands après leurs exclusions des qualifications, dix-huit pilotes s'alignent sur la grille. Hamilton’s lead was reduced to 17 points, but double-points for the finale at Abu Dhabi meant the title fight was wide open, despite Hamilton having the upper hand on pace throughout the year. Button et Hamilton, à la suite d'une incompréhension, se touchent légèrement à l'épingle, la Mercedes perd quelques morceaux de carbone mais poursuit sa course. Hamilton got past Rosberg after the second round of pit stops, only for his brakes to fail and cause him to retire. it was the season that Lewis Hamilton won his 2nd drivers world championship and his first for the Mercedes team. Daniel Ricciardo conforte sa troisième place (131 points) devant Alonso (115 points) ; Valtteri Bottas reste cinquième (95 points) devant Sebastian Vettel, sixième avec 88 points. Nico Rosberg reste en tête du championnat du monde des pilotes avec 165 points contre 136 pour Hamilton. Hamilton’s attitude after the session was tense towards the action, as it appeared the German did it on purpose to avoid Hamilton completing his second Q3 lap. À dix tours du but, Rosberg a toujours 5 secondes de retard sur Hamilton. Sergio Pérez, bloqué dans son garage à cause d'une boîte de vitesses coincée, ne prend pas part à l'épreuve. Mercedes creuse encore l'écart avec 608 points. Rosberg toujours en proie à des soucis mécaniques, glisse, tour après tour, hors des points ; alors que ses ingénieurs, à deux tours du but, lui proposent d'abandonner, il met un point d'honneur à aller au bout et se fait prendre un tour par son coéquipier qui résiste à Massa pour franchir, pour la onzième fois de la saison, la ligne d'arrivée en vainqueur. Also, McLaren had announced that they would be running Honda engines from 2015, dropping the then all-conquering Mercedes’ Power Units and Marussia and Caterham were collapsing due to financial trouble. Tous les pilotes derrière lui remontent d'un cran dans la hiérarchie ce qui permet à Sergio Pérez de prendre le point de la dixième place. Il y a tellement d'eau sur la piste que la direction de course donne le départ derrière la voiture de sécurité. Sebastian Vettel accède à la cinquième place (60 points) tandis que Nico Hülkenberg est sixième avec 57 points. Mercedes est toujours largement en tête du classement des constructeurs avec 522 points et devance Red Bull Racing (332 points). Alors qu'il tente de regagner son stand, il perd son pneu ainsi qu'un morceau de sa jante, ce qui provoque l'intervention de la voiture de sécurité. Spielberg: 03-05 Jul 2020, Spielberg: 10-12 Jul 2020, Budapest: 17-19 Jul 2020, Silverstone: 31-02 Aug 2020, Silverstone: 07-09 Aug 2020, Barcelona: 14-16 Aug 2020, Spa-Francorchamps: 28-30 Aug 2020, Monza: 04-06 Sept 2020, Mugello: 11-13 Sept 2020, Sochi: 25-27 Sept 2020, Sakhir: 27-29 Nov 2020, Sakhir : 04-06 Dec 2020, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Button, Vergne, Nico Hülkenberg, Alonso (son arrêt est très lent), Pérez, Bottas, Magnussen, Räikkönen, Hamilton (qui possède 45 secondes d'avance sur Rosberg), Massa, Marcus Ericsson et Vettel entre le vingt-deuxième et le trente-et-unième tour. Launch your F1 2014 For NEW users installing this MOD for the first time: You will need to create a NEW GAME file since now all teams and drivers have changed. Au terme du quarante-troisième tour, Felipe Massa effectue son deuxième et dernier arrêt et rend la tête à Hamilton. En tête de la course, Hamilton hausse son rythme pour contrer son coéquipier : il possède presque 4 secondes d'avance au quarante-et-unième tour. Au dix-neuvième passage, à l'issue des arrêts au stands, Hamilton devance Alonso de 4 secondes, Vettel de 6 s, Rosberg de 9 s et Ricciardo de 11 s ; suivent Hülkenberg, Bottas, Räikkönen, Grosjean et Pérez[59],[60],[61]. Hamilton dictated the pace in front, before Rosberg suffered mechanical issues in his PU (ERS failure). Au trente-septième tour, l'écart entre Hamilton et Rosberg est de presque cinq secondes. Huit des onze écuries engagées au championnat ont marqué des points, Sauber, Marussia et Caterham n'en ayant pas encore inscrit. Vergne change ses pneus au trente-cinquième tour, Button au trente-huitième et Alonso au suivant. Ricciardo conforte sa troisième place (166 points) devant Valtteri Bottas (122 points) qui accède à la quatrième place et devance désormais Alonso qui abandonne pour la première fois de la saison (121 points) ; Sebastian Vettel est sixième avec 106 points. En tête de course, Hamilton a creusé un écart de plus de deux secondes sur Bottas qui possède plusieurs hectomètres d'avance sur Button. Neuf des onze écuries engagées au championnat ont marqué des points, Sauber et Caterham n'en ayant pas encore inscrit. Daniel Ricciardo was the only other driver that won a race and it was also the first season since 1993 that Ferrari didn't win a single race. Williams, avec 187 points, reste troisième devant Ferrari (178 points) ; Force India (117 points) reprend la cinquième place à McLaren (111 points) ; suivent Toro Rosso (27 points), Lotus F1 Team (8 points) et Marussia F1 Team (2 points). Hamilton reprend ainsi la tête de la course avec une avance de 5 secondes sur son coéquipier[62],[63],[64]. Dixième, Grosjean, en difficulté, résiste du mieux qu'il peut aux attaques de Vergne et Maldonado. Vettel, troisième, effectue son dernier changement de pneus à six tours du but, imité au tour suivant par Rosberg et Hamilton tandis que Fernando Alonso, auteur meilleur temps au tour, cherche à prendre la quatrième place à Hülkenberg ; la lutte, intense, voit l'Espagnol réussir son pari. Au vingtième tour, l'écart entre Rosberg et Hamilton est de 2,5 s tandis que Felipe Massa est relégué à presque 9 secondes. Les conditions de piste s'améliorent au point que Lewis Hamilton demande que la course soit enfin lancée. The Mercedes runners, on the other hand, showed intimidating power on the new, more quiet V6 turbos. Lors de l'arrêt de Rosberg, les mécaniciens tentent une énième intervention au niveau du volant pour relancer la monoplace ; après de longues dizaines de secondes d'arrêt, décision est prise d'abandonner. Dix-sept pilotes se présentent sur la grille, Adrian Sutil s'élançant depuis la voie des stands. Avec 565 points au classement des constructeurs Mercedes ne peut plus être rejointe par Red Bull Racing (342 points). Tous les pilotes effectuent ensuite leur premier arrêt, Button clôturant au dix-huitième tour[56],[57],[58]. Mercedes, vainqueur du championnat constructeurs depuis le 12 octobre à l'arrivée du Grand Prix de Russie achève la saison avec les totaux records de 701 points, onze doublés et seize victoires. Nico Rosberg, malgré son abandon, conserve, de peu, la tête du championnat du monde des pilotes avec 165 points contre 161 pour Hamilton. Rosberg, qui n'a jamais quitté le commandement de la course, se bat toujours à coup de dixièmes de secondes contre son équipier qui évolue dans la même seconde. Any use on another Web site or any other support of diffusion is prohibited except authorization of or the author(s) concerned. Les deux pilotes abandonnent et Pérez est sanctionné par les commissaires de la FIA d'un recul de sept places sur la grille de départ du Grand Prix du Brésil. All the texts present on the StatsF1 site are the exclusive property their authors. Rosberg creuse un écart de 5 secondes sur Ricciardo en huit tours tandis que Magnussen, solide troisième, devance Hülkenberg et Alonso. Vettel, qui était cinquième, effectue un troisième arrêt au tour suivant ; Alonso s'arrête au cinquante-quatrième tour. Bianchi would tragically die in July 2015 after sustaining head injuries. Magnussen et Bottas sont en lutte pour la cinquième place mais le Finlandais bute sur son rival qui défend sa position de façon musclée, comme lors de la course précédente où il a été puni pour avoir sorti Alonso de la piste. L’utilisation des souffleries est encore limitée. Massa started on Pole for the first time since the epic 2008 Brazilian Grand Prix and it was the last Pole of his career. For the second round, at Malaysia, Hamilton again dominated the Saturday proceedings, but this time he went on to dominate the GP too, with a 17-second lead over his teammate Rosberg, who still led the championship after two rounds. Massa went to the now Mercedes-powered Williams team, as Pastor Maldonado left to join Lotus. Daniel Ricciardo est troisième (83 points) devant Alonso (79 points) ; Sebastian Vettel, malgré son abandon, conserve sa cinquième place (60 points) tandis que Nico Hülkenberg, sixième, n'est plus qu'à 1 point. Au premier passage, Hamilton devance Rosberg, Felipe Massa, Jenson Button, Kimi Räikkönen, Fernando Alonso, Daniil Kvyat, Bottas, Nico Hülkenberg, Sergio Pérez, Esteban Gutiérrez, Jean-Éric Vergne, Magnussen, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Sutil, Ricciardo, Vettel, Grosjean et Will Stevens. La monoplace reste bloquée au début de la ligne droite des stands et met beaucoup de temps à être évacuée par les commissaires, ce qui pousse Hamilton, qui craint l'une entrée en piste de la voiture de sécurité, à passer aux stands chausser un dernier train de supertendres au cinquante-et-unième tour. Sous pression, Fernando Alonso coupe la chicane et ralentit immédiatement pour éviter d'être pénalisé. Grosjean, Maldonado, Pérez, Bianchi, Ericsson, Räikkönen, Hülkenberg, Sutil et Maldonado rentrent également pour chausser de nouveaux pneus. Les commissaires ne tardent pas à le sanctionner à nouveau d'un stop-and-go de cinq secondes, à effectuer lors d'un arrêt ou à ajouter à son temps de course. Une nouvelle structure de protection latérale est mise en place. Rosberg, ressorti en pneus durs, possède désormais 3 secondes d'avance sur Hamilton. Sergio Pérez est percuté par Jenson Button à Mirabeau ce qui provoque la sortie de la voiture de sécurité pour permettre aux commissaires de piste de dégager la monoplace du Mexicain tandis que l'Anglais poursuit sa route. Daniel Ricciardo est finalement disqualifié après que la FIA a constaté que la voiture de l'Australien a régulièrement excédé, pendant la course, la limite du débit de carburant maximal autorisé. Le titre chez les constructeurs revient pour la première fois à Mercedes, dès la seizième manche à Sotchi, le 12 octobre. Les McLaren sont elles aussi en manque de performance puisque la première des deux monoplaces évolue à la douzième place ; Magnussen, en pneus durs a même changé de pneus en même temps que les pilotes en pneus tendres. Trying to recover P1, Rosberg crashed into Hamilton’s right rear trye and caused a puncture, while damaging his front wing. Adrian Sutil abandonne dès le septième passage à cause d'un ennui moteur. À l'extinction des feux, Lewis Hamilton prend un envol parfait et la tête de la course au premier virage, devant Nico Rosberg, en pole position, et Sebastian Vettel. In a wet race, Hamilton overtook Rosberg with a nice move into Turn 1 and won the race, which was cut short after Bianchi’s tragic crash into a crane recovering Adrian Sutil’s Sauber, which had crashed at the same site moments before. Ricciardo occupe la quatrième place devant Bottas, Kvyat, Magnussen, Button, Alonso, Vettel, Räikkonen, Grosjean, Vergne, Gutiérrez et Maldonado. F1 2014 would be disappointing as downloadable content, let alone a full-priced game. Mercedes demande à Hamilton de rentrer à la fin du dix-neuvième tour pour chausser des pneus tendres, laissant la piste libre à Rosberg qui rentre deux tours plus tard chausser des pneus durs : il peut désormais tenter le pari de rallier l'arrivée sans repasser par les stands, au contraire de son coéquipier[56],[57],[58]. Plus loin, Jean-Éric Vergne précède Nico Hülkenberg, Esteban Gutiérrez, Sergio Pérez, Romain Grosjean, Adrian Sutil, Pastor Maldonado, Jules Bianchi, Marcus Ericsson, Max Chilton et Rosberg qui boucle le premier tour en dernière position[99],[100],[101]. Hamilton et Rosberg réalisent chacun le meilleur tour en course dans le même tour, puis peu à peu Hamilton prend une seconde d'avance sur Rosberg qui ne peut donc plus utiliser son aileron arrière mobile. Hamilton’s Pole Position at Australia did not work out for him during the race, as he had to retire after just two laps. After many attempts to overtake Hamilton, Rosberg got past on lap 19, but Hamilton got him again and entered the pits first. Au vingt-deuxième tour, Hamilton précède Vettel, Alonso, Ricciardo, Massa, Räikkönen, Bottas, Button, Vergne et Magnussen. Au tour suivant, Bottas, Button et Vettel rentrent pour se débarrasser de leurs pneumatiques tendres. Après son dernier arrêt et alors qu'il reste sept tours, Rosberg, qui pointe à 20 secondes de Ricciardo, reprend trois secondes à son rival dans son premier tour lancé tandis que Bottas entre en lutte contre Räikkönen pour le gain de la troisième position et le passe dans le trente-neuvième tour. Finalement, Hamilton remporte sa seconde victoire de la saison, Nico Rosberg termine sur la deuxième marche du podium et Sergio Pérez sur la troisième ; suivent pour les points Ricciardo, Hülkenberg, Vettel, Massa, Bottas, Alonso et Räikkönen[56],[57],[58]. Information and results from the grand final of the official Formula 1® Esports Series. Hamilton won at China and Spain in the following races, winning more than two races in a row for the first time in his career and tying Jim Clark and Niki Lauda with 25 wins at China and surpassing them at Barcelona. Ce grave accident provoque la sortie de la voiture de sécurité, puis l'arrêt définitif de la course au drapeau rouge afin de procéder à l'évacuation de Jules Bianchi, inconscient et victime d'un hématome intracrânien (il décède le 17 juillet 2015 des suites de ses blessures). À l'extinction … Les commissaires étudient cet incident (utilisation excessive de la piste) et concluront qu'il n'y a pas lieu de le sanctionner. Nico Rosberg remporte ainsi sa troisième victoire de la saison et conforte sa première place au championnat du monde. Il concède immédiatement 3 secondes au tour à Massa qui le dépasse dans le vingt-sixième tour. Nico Rosberg termine vice-champion avec 317 points (5 victoires, 11 pole positions), Daniel Ricciardo monte sur le podium du championnat avec 238 points et 3 victoires. This disqualification prevented him from becoming the first Australian to achieve a podium in his home Grand Prix during a World Championship round. Après l'arrêt de Bottas, Rosberg se retrouve à sa portée et lance une attaque trentième passage ; Bottas, surpris, sort légèrement de piste et laisse filer son rival. Lewis Hamilton pointe désormais en tête du championnat avec 241 points contre 238 pour Rosberg. Au quatrième passage, Rosberg précède Vettel, Ricciardo, Alonso, Bottas, Räikkönen, Magnussen, Button, Massa, Pérez, Kvyat et Nico Hülkenberg. Il commence à Melbourne le 16 mars et s'achève à Abou Dabi le 23 novembre. Alonso a en effet dépassé Vettel dans le trente-cinquième tour et, désormais, l'Allemand se trouve sous la pression de Magnussen. Au vingt-quatrième passage, Hamilton possède 6 secondes d'avance sur Rosberg ; suivent Bottas, Massa, Hülkenberg, Pérez, Alonso, Button, Vettel, Räikkönen, Ricciardo, Magnussen, Kvyat, Romain Grosjean, Esteban Gutiérrez, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Max Chilton, Marcus Ericsson et Bianchi. Dixième sur la grille, Kimi Räikkönen prend le meilleur sur Jenson Button tandis que Jean-Éric Vergne passe Fernando Alonso. Show More Screenshots Kendi kariyer modunuzu oluşturarak kendinizi yarışlarda geliştirecek ve Avusturya ve Rusya gibi ülkelerde büyük yarışlara katılacaksınız. Au deuxième passage sur la ligne de chronométrage, Rosberg précède Daniel Ricciardo, Magnussen, Lewis Hamilton qui tenait la pole position, Nico Hülkenberg, Alonso, Jean-Éric Vergne, Kimi Räikkönen, Daniil Kvyat, Valtteri Bottas et Jenson Button. Pour autant, la durée de la neutralisation pose problème à Hamilton, en « supertendres », car il doit creuser un gros écart afin de chausser obligatoirement les pneus tendres en fin de course sans être pris milieu du trafic de ses poursuivants immédiats, Vettel et Alonso, en pneus durs, qui pourraient aller jusqu'à l'arrivée sans s'arrêter. Au neuvième passage, Rosberg est informé par son stand qu'il n'a plus d'inquiétude à avoir concernant la consommation d'essence jusqu'au drapeau à damier ; il devance Vettel d'une seconde et Hamilton de 2 secondes ; suivent Bottas, Massa, Ricciardo, Vergne, Alonso, Räikkönen et Pérez. Track your progress and compare against your friends and the online Codemasters community. Test yeni süper hızlı formula 1 otomobil oluşturma tarihi için en uygun video oyununda gizli güç. Sutil et Bianchi s'accrochent et le Français rentre au stand au ralenti avec un pneu crevé ; reconnu responsable de la collision par les commissaires, Bianchi est pénalisé peu après. Les Mercedes sont en première ligne, les Williams en deuxième et les McLaren sur la troisième ligne. À l'extinction des feux, Hamilton s'engouffre en tête dans le premier virage devant son coéquipier. À l'issue de la première vague d'arrêts aux stands, Ricciardo devance Räikkönen de 3 secondes et Vettel de 6 secondes ; suivent Rosberg, Bottas, Magnussen, Alonso, Pérez, Button et Kvyat. Derrière elle, Rosberg précède Vettel, Hamilton, Valtteri Bottas, Felipe Massa, Daniel Ricciardo, Vergne, Alonso, Räikkönen, Button, Sergio Pérez, Nico Hülkenberg, kevin Magnussen, Adrian Sutil, Romain Grosjean, Daniil Kvyat, Pastor Maldonado, Kamui Kobayashi, Marcus Ericsson et Esteban Gutiérrez qui s'est déjà arrêté pour changer ses pneus. Plus loin dans le peloton, dans la ligne droite de Wellington, Räikkönen perd sa Ferrari à l'accélération et sort au large dans la zone de dégagement. CPU: Intel Core 2 Duo @ 2.4Ghz or AMD Athlon X2 5400+ CPU SPEED: Info; OS: Windows Vista, Windows 7 or Windows 8; VIDEO CARD: AMD Radeon HD 2600 or NVIDIA GeForce 8600 Lewis Hamilton devance de deux secondes son coéquipier tandis que Nico Hülkenberg attaque Fernando Alonso et s'empare de la cinquième place. Nico Rosberg, désormais son unique rival dans la course au titre, permet à Mercedes de réaliser son dixième doublé de la saison. En tête de la course, Hamilton possède 8 secondes d'avance sur Rosberg tandis que Pérez, qui passe Hülkenberg puis Massa coup sur coup, évolue à 35 secondes avec Hülkenberg sur ses talons. Rosberg boucle son premier tour lancé avec un peu plus d'une seconde d'avance sur son coéquipier. Vettel, plus lent que ses rivaux, laisse le duo de tête prendre le large et crée un train de voitures derrière lui. Rosberg rentre changer ses pneus au trente-troisième tour mais cet arrêt est particulièrement long et il ressort onzième. Hamilton, à l'agonie en seizième position, demande l'autorisation d'abandonner à son équipe qui refuse, arguant que son rythme est suffisamment bon pour espérer une opportunité en cas de sortie de la voiture de sécurité. Vettel effectue un tour avec ses pneus tendres, repasse les durs et tente le pari de rallier l'arrivée sans nouvel arrêt. C'est d'abord la voiture de Sutil qui part en aquaplanage dans le virage n°7 et s'écrase contre un mur de pneus. The British, desperate for a good result, qualified on Pole at Italy and won the race despite a bad start. Après deux tours de neutralisation, la meute est libérée ; Rosberg mène devant Bottas, Sebastian Vettel, Fernando Alonso, Nico Hülkenberg et Jenson Button qui a gagné cinq places. Hamilton entrevoit la possibilité de prendre la tête de la course grâce à une série de trois tours rapides supplémentaire mais part à la faute au vingt-huitième tour ; en sortant de la piste en demi-tête-à-queue et une fois son arrêt observé, il ressort sept secondes derrière Rosberg, mais toujours en deuxième position[115],[116],[117]. Vingt pilotes s'alignent sur la grille puisque Marcus Ericsson, pénalisé, doit prendre son envol après la meute depuis le bout de la voie des stands tandis que Pastor Maldonado, victime d'un problème d'alimentation en carburant, ne peut prendre le départ. Vettel, à nouveau à l'épingle, désormais à l'extérieur, passe Bottas et se rue à l'attaque de Button, 14 secondes devant et qui tourne toujours dans le même rythme que Rosberg. Au vingt-huitième passage, à la mi-course, Rosberg possède 10 secondes d'avance sur Ricciardo ; Magnussen est à 7 secondes, Hülkenberg et Alonso menant un groupe composé de Button, Vergne et Räikkönen encore 6 secondes derrière. Hamilton est plus préoccupé à défendre sa position sur Ricciardo qu'à attaquer sur Alonso ; pour autant, Ricciardo le dépasse dans le soixante-sixième tour et s'attaque à Alonso alors que Rosberg revient sur Hamilton. Räikkönen et Alonso, sixième et septième, évoluent dans la même seconde depuis le départ[62],[63],[64]. À la relance, au quinzième tour, alors qu'il ne reste que dix-sept voitures en piste, Rosberg se détache puis augmente régulièrement son avance qui atteint 5 secondes au vingtième passage. Daniel Ricciardo remporte sa troisième victoire de la saison, sa seconde consécutive. À l'issue de la course, Magnussen est pénalisé de 20 secondes par les commissaires sportifs pour avoir poussé Fernando Alonso en dehors des limites de la piste. Here you can find the 2014 F1 teams overview. Quelques hectomètres plus tard, Sergio Pérez tape l'arrière de la Ferrari F14 T de Kimi Räikkönen ; si le Finlandais poursuit sans dommage, Pérez percute ensuite Adrian Sutil.

Restaurant Halal Portet-sur-garonne, Expo Dinosaure Versailles, Cahier D'un Retour Au Pays Natal Aimé Césaire, Une Belle Histoire Reprise, Camionnette L3h3 Occasion, Une Belle Histoire Reprise, La Supplication Svetlana Alexievitch Prépa, Crêpière Tefal Induction Manche Amovible, Le Hac Boutique,